Dal giornale

Le protagonistes du Cours de formation professionnel au néo-journalisme audiovisuel

Le protagonistes du Cours de formation professionnel au néo-journalisme audiovisuel
Dal giornale 01 Maggio 2021 ore 16:16

Ils ont travaillé de novembre à avril pour réaliser 5 vidéos: ce sont les 10 jeunes qui, en binôme, ont participé à la "phase 2" du Cours de formation professionnel au néo-journalisme audiovisuel, un projet de l’Union Internationale de la Presse Francophone UPF - Section de la Vallée d’Aoste, en partenariat avec la Film Commission Vallée d'Aoste et avec le soutien du programme de politiques de la jeunesse de l'Assessorat de l'Education, de l'Université, des Politiques de la jeunesse, des Affaires européennes et des Sociétés à participation régionale. «Dans ce projet - explique Joseph Péaquin, président Upf et réalisateur, qui a conduit le cours - les jeunes sont stimulés à utiliser la langue française par l'écriture et la conception du sujet et ensuite à réaliser sa mise en pratique avec l'utilisation des nouvelles technologies. Le but ultime du cours a été de leur donner des outils nécessaires pour se présenter sur le marché du travail». Le cours devait être entièrement en présence mais à cause de la pandémie a eu une partie à distance. Les dix jeunes ont aussi eu l'occasion de suivre une leçon avec Jean-Michel Petit, sur la pratique du logiciel de post production et correction couleur, et un approfondissement avec la vice présidente de l'Upf Vallée d’Aoste Elena Landi. «J'ai trouvé les jeunes très interessés - déclare Elena Landi - conscients de leurs lacunes, ayant trait à la connaissance du territoire. On a approfondi la civilisation, la géographie et l'histoire de la Vallée d'Aoste d'une façon qui a été appréciée». «Ce cours a été pour moi une expérience enrichissante et complète, grâce à la réalisation d'un reportage du début à la fin, de l'écriture, au tournage et enfin au montage. - raconte Virginie Deguillame, qui avec son frère Sylvain Deguillame a réalisé un portrait d'une commerçante d'Aoste, Maria Cagnola - Cela m'a permis de découvrir toutes les phases qui se cachent derrière la réalisation de vidéos, mais surtout de comprendre celles qui m'ont le plus passionnées». «Je connais Diletta Peretto depuis longtemps. - dit Martina Praz, qui a travaillé avec elle - Cette expérience sur le terrain nous a approché encore plus, ensemble nous avons appris et découvert le bases du tournage et du montage qui ont été fondamentales pour tracer le portrait de notre sujet, un sympathique tourneur walser, dans son atelier à Gressoney-Saint-Jean». . «Nous avons été inspirés par la poésie "Un vieux" de Costantino Kavafis - explique Filippo Maria Pontiggia, qui a travaillé avec Jacques Martinet - et nous avons créé un texte entre réalité et finction. Ce qui nous intéressait était une vision particulière de la Vallée d'Aoste, c'est en fait un documentaire de création». Ces trois et les autres binômes, Silvia Pandolfini et Simone Sartore, Deborah Bionaz et Lorenzo Imbimbo, présenteront leurs reportages et documentaires, en français, italien et titsch, lundì 10 mai à 18h, sur les sites aostasera.it et upfvda.org.

In edicola
Prima pagina
Archivio notizie
Maggio: 2022
L M M G V S D
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  
Abbonamento Digitale La Valléè